Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alien in Dundee
  • : Et voilà, c'est le grand départ à l'etranger. Et non, je n'ai pas choisi le pays du soleil, mais le pays de la pluie!
  • Contact

Visiteurs

Pages

Catégories

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 11:21

Dernier film de ce week-end : The American avec Georges Clooney. Ce film lent, TRES lent ne m'a pas plu du tout (et je n'étais pas la seule, car la personne devant moi s'est endormie, et celles derrière ont dit à la fin "C'était vraiment de la M*@de!". Cependant, cela peut plaire à ceux qui ont vu la ressemblance avec les vieux James Bond, les westerns italiens de Serge Leonne et les beaux paysages, comme Scott. Trop subtil pour moi! Lisez bien le synopsis, car il y a plus d'émotions exprimées par ce texte que Georges Clooney dans le film. Décevant donc...

 

Date de sortie cinéma : 27 octobre 2010

Réalisé par Anton Corbijn
Avec George Clooney, Thekla Reuten, Bruce Altman, plus

Long-métrage américain . Genre : Thriller , Drame
Durée : 01h43min Année de production : 2010
Distributeur : Mars Distribution

Synopsis : Jack est un tueur à gages habile et expérimenté. Toujours en alerte, il n’a aucune attache. Quand une mission tourne mal et lui coûte la vie de la femme qu’il aime, il se fait la promesse que son prochain contrat sera le dernier.
Cette ultime mission le conduit dans un pittoresque village italien niché dans de hautes collines. Mais pour Jack, chaque lieu peut se révéler un piège et chaque personne une menace. Toutefois, il prend goût aux confidences échangées autour d’un armagnac avec le prêtre du village, et se laisse entraîner dans une liaison avec une belle Italienne. Mais en baissant la garde, Jack prend peut-être des risques.
Une menace semble se rapprocher, et la mystérieuse femme qui l’a engagé n’est peut-être pas ce qu’elle prétend. Alors que Jack, de plus en plus méfiant, envisage de vivre, aimer et mourir en Italie, la tension monte jusqu’à la confrontation ultime, dans le dédale des ruelles escarpées du village.

Partager cet article
Repost0

commentaires