Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alien in Dundee
  • : Et voilà, c'est le grand départ à l'etranger. Et non, je n'ai pas choisi le pays du soleil, mais le pays de la pluie!
  • Contact

Visiteurs

Pages

Catégories

4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 10:26

Bon, aujourd'hui c'est jour de pluie, alors je vais avoir du temps pour mettre le blog à jour!


Voici la séance de rattrapage, pour les 3 derniers mois! On est pas allés beaucoup au ciné, donc il y a seulement 3 films...


Kick-Ass (7/10) :

Clairement pas le film de l'année, mais assez divertissant... Ca m'a fait rigoler!


19226945.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100118_120909.jpg


Synopsis allociné:

Dave Lizewski est un adolescent gavé de comics qui ne vit que pour ce monde de super-héros et d'incroyables aventures. Décidé à vivre son obsession jusque dans la réalité, il se choisit un nom – Kick-Ass – se fabrique lui-même un costume, et se lance dans une bataille effrénée contre le crime. Dans son délire, il n'a qu'un seul problème : Kick-Ass n'a pas le moindre superpouvoir... Le voilà pourchassé par toutes les brutes de la ville. Mais Kick-Ass s'associe bientôt à d'autres délirants copycats décidés eux aussi à faire régner la justice. Parmi eux, une enfant de 11 ans, Hit Girl et son père Big Daddy, mais aussi Red Mist. Le parrain de la mafia locale, Frank D'Amico, va leur donner l'occasion de montrer ce dont ils sont capables...



Prince of Persia (Note 9/10) :


Celui là j'ai vraiment beaucoup aimé, et ce n'est pas uniquement dû aux pectoraux et yeux doux de Jake Gyllenhaal, promis! OK, l'histoire n'est pas des plus originale - on se doute de la fin-, mais la sauce film d'action + jeu vidéo prend bien.


19419606.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100414_121014.jpg


Synopsis allociné :

Un prince rebelle est contraint d'unir ses forces avec une mystérieuse princesse pour affronter ensemble les forces du mal et protéger une dague antique capable de libérer les Sables du temps, un don de dieu qui peut inverser le cours du temps et permettre à son possesseur de régner en maître absolu sur le monde.


Whatever works (9/10) :

Ce film est sorti la semaine dernière en GB, mais... l'an passé en France (je crois que W. Allen aime privilégier son public français qui l'a toujours soutenu!).

Bref, Whatever work est un retour de Woody à NY, finies les virées en Europe. Grand bien lui en fait, ses derniers films n'étant pas toujours du meilleur cru... Les acteurs sont excellents, et l'humour... ben du bon Woody Allen :-)


19133665.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20090701_053143.jpg


Synopsis allociné :

Boris Yellnikoff est un génie de la physique qui a raté son mariage, son prix Nobel et même son suicide. Désormais, ce brillant misanthrope vit seul, jusqu'au soir où une jeune fugueuse, Melody, se retrouve affamée et transie de froid devant sa porte. Boris lui accorde l'asile pour quelques nuits. Rapidement, Melody s'installe. Les commentaires cyniques de Boris n'entament pas sa joie de vivre et peu à peu, cet étrange couple apprend à cohabiter. Malgré son esprit supérieur, Boris finit par apprécier la compagnie de cette simple jeune femme et contre toute attente, ils vont même jusqu'à se marier, trouvant chacun leur équilibre dans la différence de l'autre.
Un an plus tard, leur bonheur est troublé par l'arrivée soudaine de la mère de Melody, Marietta. Celle-ci a fui son mari, qui l'a trompée avec sa meilleure amie. Découvrant que sa fille est non seulement mariée, mais que son époux est un vieil excentrique bien plus âgé qu'elle, Marietta s'évanouit. Pour détendre l'atmosphère, Boris emmène Melody et sa mère au restaurant avec un ami, Leo Brockman...

Partager cet article
Repost0

commentaires