Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alien in Dundee
  • : Et voilà, c'est le grand départ à l'etranger. Et non, je n'ai pas choisi le pays du soleil, mais le pays de la pluie!
  • Contact

Visiteurs

Pages

Catégories

16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 20:50

L'avantage quand on prend le train tous les jours, c'est qu'on a pas mal de temps pour lire... Et en ce moment, j'en descends des livres!

Bon, par contre, je suis toujours dans le genre Thriller/Policier, et même plus particulièrement en ce moment dans la sous-catégorie romans policiers scandinaves au sens large du terme. Après la série Millénium, je me suis lancée dans la lecture de 2 autres polars, un suédois, et un islandais. Et ma foi, c'est du bon roman à la viande de renne tout ça! J'apprécie également le fait d'entrer un peu plus dans le monde scandinave, surtout après notre voyage en Norvège.

Mais sinon, si vous avez des idées de nouveaux livres pour moi, je suis preneuse! Et si ce n'est pas du polar, ce n'est pas grave, ce serait bien aussi que je me diversifie un peu

 

9782356412317.jpgLa princesse des glaces, Camilla Läckberg

Erica Falck, trente-cinq ans, installée dans une petite ville tranquille de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre d'une amie d'enfance perdue de vue. À la conquête de la vérité, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives - rejointe par l'inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi - plonge dans les strates d'une petite société provinciale et de ses secrets. Comme le faisait Simenon, Camilla Läckberg, sait à merveille croquer des personnages complexes et mettre à jour une petite communauté dont la surface tranquille cache des eaux bien plus troubles qu'on ne le pense.

 

 

 

 

 

 

 

9782757828298.jpgLa rivière noire, Arnaldur Indridason

Dans un appartement à proximité du centre-ville, un jeune homme gît, mort, dans un bain de sang. Pas le moindre signe d'effraction ou de lutte, aucune arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime, entaille que le légiste qualifie de douce, presque féminine. Dans la poche de sa veste, des cachets de Rohypnol, la drogue du viol? Il semblerait que Runolfur ait agressé une femme et que celle-ci se soit ensuite vengée. Un châle pourpre trouvé sous le lit dégage un parfum puissant et inhabituel d'épices, qui va mettre Elinborg, l'adjointe d'Erlendur et cuisinière émérite, sur la piste d'une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien, et bien qu'elle soit persuadée d'avoir commis ce meurtre rien ne permet vraiment de le prouver. Des indices orientent les inspecteurs vers d'autres sévices soigneusement tenus secrets. En l'absence du commissaire Erlendur, parti en vacances, toute l'équipe va s'employer à comprendre le fonctionnement de la violence sexuelle, de la souffrance devant des injustices qui ne seront jamais entièrement réparées, et découvrir la rivière noire qui coule au fond de chacun.

 

 

Et comme toujours, les romans de Val McDermid. Cela fait quelques temps que je me suis attelée à ses romans, et à la série TV associée. C'est du sanglant, mais j'aime bien, c'est toujours bien écrit. Pour la petite histoire, le livre a été oublié sur une table de chevet en Norvège par une maman étourdie


9782290032695.jpg La dernière tentation

Hanté par le souvenir d'humiliations subies durant son enfance, un marinier sillonne les canaux d'Europe du Nord en quête d'une impossible revanche qui le conduit au meurtre. Au même moment, Carol Jordan, agent de liaison Europol, arrive à Berlin. Elle a pour mission d'infiltrer un réseau de drogue et de démanteler un trafic de clandestins, en usant de son extraordinaire ressemblance avec la maîtresse du gangster qui les contrôle. Mais trois meurtres au scénario pervers, commis en Allemagne et en Hollande, l'entraînent sur la piste d'un serial killer. Carol saute sur l'occasion pour reprendre contact avec Tony Hill, l'as du profilage britannique, et le persuader de sortir de sa retraite...

 

 

 


 

Sans laisser de traces

Ici ce n'est pas Tony et Carol qui sont mis en scène, mais une autre enquêtrice, Karen. Le style d'écriture est différent des autres romans de Val McDermid que j'ai lus, et la fin quelques peu prévisible, mais c'était malgré tout bon à lire.

 

9782290036471.jpgL'affaire paraissait insoluble à l'époque : une riche héritière et son fils sont kidnappés en Ecosse, la remise de rançon est un échec, aboutissant à la mort de la mère et à la disparition de l'enfant. Malgré l'indice découvert vingt-cinq ans plus tard,
Karen Pirie, l'experte en cold cases, a peu d'espoir de résoudre cette enquête. Une autre affaire classée occupe déjà l'esprit de la détective : en 1984, au plus fort de la grève des mineurs qui divisait le Royaume-Uni, un gréviste avait disparu,
abandonnant les siens. A mesure que les enquêtes avancent, Karen va de révélation en révélation et s'enfonce toujours plus loin dans les labyrinthes du mystère.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
essaye la trilogie de Katerine Pancol: les yeux jaunes des crocodiles; la valse lente des tortues, les écureils de central park sont tristes le lundi. Romans super sympas
Répondre
L
<br /> <br /> Oh, super, merci pour la suggestion! Je viens de jeter un coup d'oeil, ca a l'air sympa effectivement. Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
M
étourdie et fatiguée ...mais ravie du voyage
Répondre