Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Alien in Dundee
  • : Et voilà, c'est le grand départ à l'etranger. Et non, je n'ai pas choisi le pays du soleil, mais le pays de la pluie!
  • Contact

Visiteurs

Pages

Catégories

30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 23:31
Bonsoir,

Ce mercredi dans la rubrique Cinéma, je vous propose une critique de "Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street", le dernier Tim Burton. Dans cette comédie musicale, où le diabolique Johnny est comme d'habitude parfait! J'ai bien aimé les chansons, mais les autres personnes qui étaient avec moi ont trouvé qu'il y en avait trop. La magie du monde de Tim Burton fait des merveilles et rend Londres noir à souhait. Le thème principal de l'histoire est la vengeance, il y a beaucoup d'humoir noir et l'intrigue est bien menée... J'ai bien aimé, même si j'ai trouvé le rythme un tantinet trop lent.
Par contre, que de sang et de violence! Même si le film ne fait pas réel, j'étais un peu mal à l'aise à la fin du film... Trop d'hémoglobine...
Bref, original et intéressant à voir, mais soyez prêts à voir du sang flamboyant...

PS: merci a mon correcteur automatique de fautes - quand trop de fautes sont dans mon texte, je recois un texto pour me prevenir ;)



sweeney.jpg

Synopsis
Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, Lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie Lovett. Celle-ci l'informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l'égorger. L'astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l'encombrant cadavre, elle lui propose d'en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.
Sweeney découvre que Turpin a maintenant des visées sur Johanna, qu'il séquestre avec la complicité de son âme damnée, le Bailli Bamford. L'adolescente a attiré les regards d'un jeune marin, Anthony, celui-là même qui avait sauvé Sweeney lors de son évasion. Amoureux fou de la jeune innocente, Anthony se promet de l'épouser après l'avoir arrachée à Turpin.
Pendant ce temps, le quartier de Fleet Street s'est entiché des "tartes" très spéciales de Mme Lovett, et celle-ci se prend à rêver d'une nouvelle vie, respectable et bourgeoise, avec Sweeney pour époux et Toby, l'ancien assistant de Pirelli, comme fils adoptif. Mais Sweeney est bien décidé à mener à terme sa vengeance, quel qu'en soit le coût...
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
ton humour me ravit, ma chérie
Répondre